"Ni fleurs, Ni couronnes" de Jean-Marc GODEBERT :

un puissant témoignage sur la réalité du cancer pour aider tous les néo-malades et accompagnants

Publié le 09 octobre 2021

Quand un troisième ligne raconte son match contre le crabe, c'est "1 partout" : on rit, on pleure, et on en sort grandi !

Chaque année, il y a environ 400 000 nouveaux cas de cancer en France (source).

Pour les personnes concernées, dès l'annonce de la maladie, les premiers pas dans ce nouveau monde sont anxiogènes et émotionnellement difficiles. Il y a tellement de questions qui restent sans réponses !

C'est pour rompre cet isolement que Jean-Marc Godebert publie "Ni fleurs, Ni couronnes", un livre témoignage dans lequel il partage son expérience de cancéreux.

Initialement écrite pour ses proches et ses enfants afin de se souvenir, son histoire touche, car elle fait écho à ce que nous pouvons tous être amenés à vivre un jour, directement ou indirectement.

Il s'agit tout simplement du récit d'un homme comme tant d'autres, d'un malade du cancer comme beaucoup d'autres.

Ni médecin ni donneur de leçon, cet ancien rugbyman du Racing Club de France relate son histoire et sa façon d'aborder cette lourde épreuve. Sans misérabilisme ni compassion excessive, il a opté pour le rire.

Un rire salutaire, pour mieux dédramatiser la situation. Un rire communicatif aussi : sa famille a joué le jeu et, ensemble, ils ont ri de différentes situations. Le poids émotionnel de cette épreuve a ainsi été beaucoup plus léger...

Aujourd'hui en rémission, il veut à travers son récit apporter à tous les néo-malades, les malades et leur entourage, de l'espoir, de la joie de vivre, et des réponses à toutes leurs questions.

Un livre à mettre entre toutes les mains.

"Merci de me faire l'honneur de participer à ce livre. Cette lecture a été importante pour moi et je ne doute pas qu'elle le soit pour tous ceux qui vont lire vos mots."

Dr Valérie Gounant, la cancérologue qui signe la préface du livre

Sommaire

  • Préface
  • Préambule
  • La Genèse
  • "Mon Histoire"
  • L'Entourage et la maladie
  • Déjeuner avec Jacky
  • L'Entretien surréaliste
  • Vérité ou omission ?
  • Le Vestiaire
  • Message à mes cheveux
  • Retour sur le réseau
  • On s'habitue à tout, même au cancer
  • Mon Ange Valérie
  • Mon Combat
  • Mes Chéries du 15ème
  • La Radiothérapie chez Harmann
  • L'Institut Rafaël
  • Merci à mon pays
  • Et moi, après cette histoire

Extrait

"« Ni fleurs ni couronnes », est-ce un titre qui vous choque ? Il est vrai que le choix de ce titre peut déranger, quand on parle du cancer. Il évoque, sur des faire-part, des annonces nécrologiques, une fin de vie. Fin de vie, c'est la seule certitude que nous ayons à l'aube de notre existence. L'humain, les animaux, la végétation, et un jour notre planète, et même notre astre vital le soleil, auront une fin de vie. Alors, fort de cette certitude indéniable, moi, j'ai choisi de vivre.

Je veux vivre avec le sourire. Je veux vivre avec le mot plaisir. Je veux vivre avec de la joie. Je veux jouir de la vie. Je suis le reflet exact de l'épicurien. Aujourd'hui, comme beaucoup, la vie m'impose une épreuve : La Maladie. Si la vie croit que cette épreuve imposée changera mon état d'esprit, elle se trompe. Bien au contraire, le rire est ma force ! Le rire est une arme. Une arme redoutable face à cet ennemi. Le rire est la première force à lui opposer, accompagné d'autres armes toutes aussi redoutables que sont la science médicale et ceux qui la pratiquent. Je veux dire à la Maladie que le jour de ma fin de vie, elle ne crie pas victoire, car ce jour-là, je serai .... Mort de rire !! C'est pourquoi, pour moi, le titre de ce recueil ne me dérange pas. Dans les faits, je le trouve même positif.

En effet, tant que je n'ai ni fleurs ni couronnes au-dessus de la tête, c'est que mon jour n'est pas venu. Je souhaite que ce pamphlet sur le cancer apporte à ceux qui sont concernés, aux malades et à leur entourage, une vision différente mais très personnelle du cancer. Je n'ai aucune prétention. Je n'ai aucune directive à communiquer. Le seul conseil que je m'autoriserais, c'est d'avoir un état d'esprit positif. Nous avons tous connu, par le passé, des proches qui sont partis du cancer. Sachez que la médecine a énormément évolué depuis. Des traitements très récents font des merveilles, nos médecins sont extrêmement compétents. Je vous souhaite une bonne lecture de l'histoire d'un simple cancéreux heureux de vivre."


Portrait de Jean-Marc Godebert

Jean-Marc est né le 3 septembre 1966 à Paris. Après ses études, il est embauché comme commercial par le leader de l'agencement de stand et d'exposition.

A 24 ans, il crée une agence d'événementiel. Quatre ans plus tard, pour saisir l'avènement de l'impression numérique grand format, il fonde une entreprise de communication visuelle.

Passionné de rugby, qu'il pratique depuis l'âge de 5 ans, il a joué à ce sport autant que possible au sein de différents clubs, mais essentiellement au Racing Club de France (RCF).

C'est durant ces 10 années au RCF, et dans son dernier club, qu'au travers de joutes rugueuses mémorables s'est fédéré son groupe d'amis, ses premiers soutiens lors de son combat contre le crabe.

L'heure de la retraite sportive arrivée, plus disponible, Jean-Marc décide alors d'arrêter les CDD auprès de la gent féminine pour s'investir en CDI. A ce jour, l'heureuse élue n'a toujours pas démissionné et de cette union sont nés deux beaux garçons.

Informations Pratiques

"Ni Fleurs, Ni couronnes" de Jean-Marc Godebert

  • Editeur : Plume Libre
  • ISBN : 978-2-492126-21-5
  • Nombre de pages : 138
  • Prix : 17,50 € broché


FERMER